Rechercher

Petit tour de France des fabricants de vélos électriques

Dernière mise à jour : 11 août



2,8 millions de vélos ont été vendus en France en 2021, dont ¼ de vélos à assistance électrique (VAE), qui représentent près de 60% de la valeur du marché en France.


Sur les 660.000 VAE électriques commercialisés en France, à peu près 1 sur 2 a été produit en France. Depuis une dizaine d’années en effet une petite vingtaine de marques françaises surfent sur le succès de l’électrique, ce qui a permis le développement d’un écosystème industriel.


Bike2Mobility vous emmène pour un petit tour de France des manufactures de vélos électriques.


D’abord, honneur au leader du marché, Décathlon, dont le pôle vélo emploie 1.500 collaborateurs à Lille. Même si l’essentiel de la production de cet acteur de la grande distribution se fait encore en Chine et au Portugal, le site de Lille produit près de 300.000 vélos par an.


Près de Lille, se trouve aussi O2Feel, partenaire Bike2M, une marque 100% électrique devenue leader sur le marché en l’espace de quelques années et qui a rapatrié une partie de sa production en France en 2021.


Son principal concurrent français, Cycleurope, qui commercialise sous les marques Gitane et Peugeot est installé à Romilly-sur-Seine, dans l’Aube. C’est également là que sont assemblés les vélos parisiens Voltaire, partenaire Bike2M.

Plus à l’est, dans les Vosges, Moustache, qui produit à Thaon-les-Vosges la totalité de ses vélos électrique haut de gamme, souffle ses 10 bougies chaque année avec un succès qui ne se dément pas.





En descendant vers le sud, Look s’est installée à Nevers. Cette marque très sportive y produit des vélos en carbone, dont quelques modèles sont électrifiés.

Dijon est la ville historique des vélos Lapierre, qui existent depuis plus de 70 ans. Dans la même ville sont produits depuis peu dans l’usine SEB les vélos connectés Angell concoctés par le serial entrepreneur Marc Simoncini.


A Lyon se niche Eovolt, le leader français du vélo électrique pliable, avec une production qui approche déjà les 20.000 exemplaires vendus. Chez Bike2Mobility on les trouve beaux et pratiques ces pliables, c’est pourquoi ils sont à notre catalogue…


Prenons le TGV pour remonter en banlieue parisienne, où Vélobécane a localisé ses ateliers de montage. C’est le seul fabricant qui s’est installé en Ile-de-France, en France les vélos naissent surtout en province !


Cap à l’Ouest, qui est la première région de production de vélos électriques, grâce notamment à la grande usine de la Manufacture française du cycle, qui assemble plus de 450.000 vélos par an (dont 150.000 VAE) à Machecoul-St Même, au sud de Nantes. Y sont produites une grande quantité de marques distributeurs, comme Nakamura mais aussi de jeunes pousses comme Le vélo MAD ou Shiftbikes, un autre partenaire Bike2M.


Un peu au sud, à la Roche-sur-Yon, se trouve Arcade, leader français du vélo pour les collectivités et flottes de loueurs saisonniers (vous les avez certainement vus en bord de mer) qui s’est aussi mis à l’électrique. C’est notamment là que sont produits les magnifiques vélos ReineBike, bientôt à notre catalogue. Arcade produit environ 50.000 VAE par an.


A Tours sont produits les vélos électriques Starway qui creusent depuis 2006 leur sillon d’innovation autour de la transmission à courroie. Enfin à Saint Lô dans la Manche se trouve l'usine du groupe https://www.easybike.fr/ qui commercialise des VAE sous sa marque propre et produit aussi pour des marques historiques telles que Matra ou Lejeune.


Ce tour de France ne doit pas nous faire oublier que lorsqu’on parle de« vélo français », il faut sauf rare exception (c’est le cas de Look), comprendre « conçu et assemblé en France ». La plupart des composants viennent en effet de l’étranger : l’Asie, Chine et Taïwan en tête pour les cadres (on note toutefois une percée du Portugal, premier producteur européen de cycles), la Chine, le Japon et l’Allemagne pour les moteurs, la Chine encore pour les batteries, le Japon et l’Allemagne pour les équipements (freins, dérailleurs, pneumatiques).

Vous l’aurez compris, l’essentiel de la valeur ajoutée d’un vélo électrique est importée. Il n’en reste pas moins qu’un bel écosystème industriel est en train de renaître en France, ce qui permet progressivement de réinternaliser certaines productions, comme les roues par exemple.


Bike2Mobility s’appuie sur cet écosystème en plein essor pour proposer aux entreprises des vélos électriques de fonction « made in France » soigneusement sélectionnés par nos soins et commercialisés en location longue durée.

109 vues0 commentaire