Rechercher

Les chiffres de la mobilité décarbonée


En 2050, près de six milliards d'êtres humains devraient vivre en ville. Dans ce contexte, il paraît inimaginable que les modèles de mobilité actuels - encore dominés par l'usage individuel de la voiture thermique, et calamiteux en matière de pollution et de trafic - puissent subsister.

Bike2Mobility a rassemblé quelques faits marquants pour nous aider à prendre la mesure des limites de notre fonctionnement actuel et esquisser en creux quelques solutions face à l'urgence climatique.


25%


A ce jour, avec plus de 8 milliards de tonnes annuelles, les transports génèrent environ le quart du total mondial des émissions de CO2. C'est l'activité humaine la plus émettrice de GES. Les véhicules routiers (individuels, collectifs et transport de marchandise) représentent 75% de ce total.


35 centimes


Voilà ce que coûte à une ville chaque kilomètre parcouru en voiture, entre la création et l'entretien des infrastructures et la pollution environnementale. A l'inverse, chaque kilomètre parcouru à vélo génère un bénéfice global pour la société d'au moins 1 euro, notamment grâce aux effets sur la santé.


140 heures


C'est le nombre d'heures que le Parisien moyen a passé dans les bouchons en 2021. C'est 102 heures pour le Lyonnais et 78 heures pour le Marseillais.


CO2 sur le cycle de vie


La fabrication d'un vélo électrique génère 165 kg de CO2 en moyenne, contre 13 TONNES pour un SUV thermique - presque 100 fois moins. Et à l'usage c'est encore mieux, puisqu'un VAE émet 20g de CO2 aux 100 kms, contre 14kg (14.000gr) pour un SUV. On est là presque dans un rapport de mille !


Une demi-heure par jour


Une demi-heure de vélo par jour réduit de moitié le risque d'accident cardio-vasculaire. Avec un vélo électrique cela vous permet déjà de faire 15km...


Prenez soin de vous !







15 vues0 commentaire