top of page
Rechercher

Le parlement Européen appelle à une industrie du vélo plus forte et compétitive


BRUXELLES, Belgique - La commission des transports et du tourisme (TRAN) du Parlement européen incite la Commission européenne et les États membres à soutenir la production de bicyclettes et de composants "Made in Europe". Mardi, la commission TRAN a approuvé une résolution qui appelle à une stratégie européenne pour le vélo. Cette stratégie devrait prendre en compte tous les aspects : d'une infrastructure plus sûre pour les cyclistes à une industrie du vélo plus forte et plus compétitive.





Le Parlement européen appelle à une industrie du vélo plus forte et plus compétitive

Mardi dernier, la commission des transports et du tourisme du Parlement européen a approuvé une résolution qui appelle à une stratégie européenne pour le vélo.


La résolution a été approuvée avec 38 voix pour et 1 contre, par le député suédois ECR Peter Lundgren. Elle doit maintenant être votée en session plénière, probablement en février.

Le texte a été promu par l'eurodéputée verte française Karima Delli. Cette même eurodéputée avait déjà présenté une question à la Commission en juin, demandant une stratégie européenne pour le vélo. Dans sa réponse en juillet, la commissaire à l'énergie Kadri Simson a refusé de prendre de nouveaux engagements. C'est pourquoi la résolution approuvée mardi pousse à nouveau sur le sujet, en essayant d'engager Bruxelles dans un véritable " Made in Europe " du vélo.

Affirmant enfin que le vélo est un mode de transport qui doit être mis sur un pied d'égalité avec les autres modes de transport.


Reconnaître l'industrie du vélo


Le plan stimulerait "la compétitivité de l'industrie européenne, en comblant le déficit d'investissement, en maintenant des conditions de concurrence équitables au niveau mondial, en stimulant la délocalisation et la sécurité de la chaîne d'approvisionnement, et en encourageant les emplois de haute qualité, la création de clusters cyclistes et l'amélioration de la formation professionnelle liée à l'industrie", selon la résolution. En outre, les députés demandent à la Commission de "reconnaître l'industrie du vélo, y compris la fabrication de batteries pour les vélos électriques et l'économie circulaire, en particulier les PME, comme des partenaires légitimes dans l'écosystème de la mobilité de la stratégie industrielle de l'UE, ainsi que dans les programmes d'infrastructure industrielle et les régimes de financement".

La commission des transports et du tourisme souligne que l'écosystème cycliste de l'UE représente déjà plus de 1 000 petites et moyennes entreprises (PME) et 1 million d'emplois, avec la possibilité de doubler le nombre de travailleurs d'ici 2030. En fait, les députés estiment que l'industrie de la bicyclette électrique peut contribuer à la création d'emplois verts et à l'absorption de travailleurs requalifiés provenant d'autres secteurs.



Le texte reconnaît le potentiel des bicyclettes électriques pour augmenter le nombre de cyclistes et souligne la nécessité de donner une classification juridique appropriée aux bicyclettes électriques jusqu'à 25 km/h, tant dans la législation européenne que nationale. La fiscalité est essentiellement une compétence nationale, c'est pourquoi la résolution "encourage les États membres à réduire les taux de TVA pour la fourniture, la location et la réparation de vélos et de vélos électriques".


L'industrie du vélo, partenaire clé de l'UE


"Avec le vote d'aujourd'hui au sein de la commission des transports et du tourisme, le Parlement européen est à un pas d'adopter sa toute première position sur le vélo et d'affirmer enfin que le vélo est un mode de transport qui doit être mis sur un pied d'égalité avec les autres modes de transport. La demande d'une stratégie européenne spécifique et la reconnaissance de l'industrie du vélo comme partenaire clé de la stratégie industrielle européenne sont des étapes importantes vers ce changement d'état d'esprit au sein de nos institutions qui aura un impact considérable sur le terrain", a déclaré le rapporteur dans un communiqué



コメント


bottom of page