Rechercher

Et si on revoyait les essentiels, pour une conduite en toute sécurité.

CASQUE OU PAS ?


Obligatoire en compétition mais pas pour les cyclistes ou vélotafeurs. La Sécurité routière n'est pas davantage favorable au port du casque. Elle souligne que les traumatismes crâniens ne sont pas plus fréquents chez les cyclistes que chez les piétons ou les automobilistes, en cas d'accident de la circulation.

LE GILET RÉFLÉCHISSANT


Jaune ou orange, il est obligatoire la nuit ou par visibilité insuffisante, hors agglomération, depuis septembre 2008. Il important de rendre visible en portant des vêtement et surtout réfléchissant la nuit avant de se faire voir par les autres usagers de la route.

L'ÉCLAIRAGE


La loi l'impose un éclairage pour votre vélo. Il faut vous équiper sérieusement en disposant d'un bon matériel qui offre d'un éclairage de longue portée. Le but est bien entendu de voir, mais aussi d'être vu par les automobilistes. À cet égard, les feux clignotants à l'arrière semblent assez intéressants.

LES FREINS


Ils constituent l'élément de sécurité essentiel du vélo. Leur entretien est très important.Qu'ils soient à patin ou à disque il faut les tester lors de chaque trajet. Pour les freins à disques il est important de contrôler l'état de vos plaquettes et des les faire remplacer avant qu'elles ne soient plus en état de marche. Les patins de frein s'usent lentement, ils durent en principe plusieurs années.

LA BONNE CONDUITE À VÉLO


En dehors des règles générales édictées par le code de la route, nous retiendrons quelques points particuliers auprès des cyclistes...

- Oubliez les priorités à droite. Faites comme si vous n'aviez jamais la priorité.

- Dans les rues étroites, ne vous serrez pas contre les voitures en stationnement pour laisser passer les automobilistes. Ils risquent de vous accrocher au passage, sans parler des ouvertures de portières intempestives. Roulez au milieu sans crainte de ralentir les voitures. Vous les rattraperiez de toute façon au feu rouge...

- À un feu ou un stop, ne restez jamais dans l'angle mort de vision d'un chauffeur de poids lourd (typiquement, à hauteur de la cabine, côté droit). S'il tourne, il risque de vous écraser. Placez-vous devant lui, et assurez-vous qu'il vous a vu.

- Un nombre croissant de villes autorisent les cyclistes à remonter certains sens interdits. L'habitude est loin d'être ancrée : soyez très prudent vis-à-vis des piétons qui traversent, ils ne regarderont pas forcément de votre côté.

- À la campagne, enfin, évitez de rouler à deux de front quand la circulation est dense.


BONNE ROUTE

82 vues0 commentaire